Soutenons les médias catholiques

À l’occasion du Dimanche des médias ce 16 mai, les collectes du week-end prochain seront destinées aux médias d’Église de notre pays. Leur numérisation a un coût. Merci pour votre générosité !

Lire le message de Mgr Hudsyn

Pour témoigner du rôle des médias d’Église et de l’importance de leur numérisation toujours plus grande, CathoBel a organisé trois conférences ces 10, 11 et 12 mai sur la nécessité d’une présence chrétienne dans les médias. Il est possible de les voir ou de les revoir :

  • 10 mai – La Révolution des médias (Emmanuel Tourpe – Animatrice : Clotilde Nyssens). Le numérique est l’ADN de notre journée : nous y consacrons 6 heures par jour. Il nous environne et nous ne pouvons y échapper, mais il nous faut en connaître les règles : « numériser n’est pas communiquer », même si « on ne peut plus communiquer sans numériser. »

    Le numérique ouvre un champ de possibilités alors que beaucoup de chrétiens ont déserté. La majorité de ceux capables de pondération et de dialogue ne prend en effet pas la parole sur les réseaux sociaux : elle y va en « mangeant du pop-corn », en spectateur. « C’est une erreur fondamentale », exclame Emmanuel Tourpe : cette absence de prise de parole donne une visibilité monumentale aux discours de la minorité des radicaux. « Les réseaux sociaux sont devenus les réseaux de la colère parce que nous n’y introduisons pas la paix. »
  • 11 mai – Les médias et l’annonce de la foi (Christophe Herinckx – Animatrice : Angélique Tasiaux). Christophe Herinckx distingue l’information et la formation, même si les médias catholiques doivent s’engager sur les deux fronts. L’information cherche à atteindre les personnes qui ne partagent pas notre foi, mais qui sont en quête de sens : parler de la foi chrétienne à des moments privilégiés de l’année ou participer sans tabou à des débats sur les enjeux sociétaux peuvent les inspirer. La formation, quant à elle, est pour cet autre public que sont les chrétiens : les médias catholiques peuvent alors contribuer à nourrir leur foi.

    Toute cette communication peut favoriser la communion, en présentiel ou non, entre les personnes, entre les chrétiens, entre les chrétiens et les non-chrétiens. Mais à la question : Les médias catholiques ont-ils pour mission d’évangéliser ?, Christophe Herinckx nuance : « en terme d’information, oui, mais pas en terme de kérygme. Il ne s’agit pas d’annoncer le contenu de la foi en vue de convertir, mais plutôt d’informer sur la foi, sur ses tenants et aboutissements. »
  • 12 mai – Les chrétiens et les réseaux sociaux (Tommy Scholtès et Thomas Sabbadini – Animatrice : Anne Périer). Rejoignant Christophe Herinckx lors de la conférence de la veille, Tommy Scholtès voit l’évangélisation sur les réseaux sociaux comme une nécessité de dire et non de faire croire. Il ne s’agit pas d’abord de théologie, mais d’ « exprimer la vie chrétienne à partir de réalités concrètes. Il faut mettre des couleurs, de la vie, des vécus sur les réseaux sociaux.» Rejoindre les personnes là où elles sont demande d’adapter son discours et de faire des concessions dans sa forme, au risque de faire grincer les dents des puristes, témoignait Thomas Sabbadini.

    Les réseaux sociaux permettent ainsi de toucher plus largement. Nous en avons fait l’expérience durant le confinement où nous avons vu la création de communauté non territoriale, mais en ligne, nous amenant à repenser ce qu’est une communauté chrétienne. Certains craignent aujourd’hui la disparition de célébrations paroissiales au profit d’autres en ligne. Thomas Sabbadini souligne la nécessité de maintenir une diversité : on ne fait pas la même chose en paroisse, dans une maison de repos ou en ligne. Chacun doit pouvoir trouver la nourriture qui lui convient.

Prendre la parole sur les réseaux sociaux

Chers amis communicateurs,

Vous êtes cordialement invités à la rencontre annuelle des communicateurs le lundi 26 avril 2021, de 20h à 22h. Cette soirée de formation et de partage aura pour thème :

Prendre la parole sur les réseaux sociaux

Elle sera animée par

Emmanuel Tourpe
Docteur en philosophie
Théologien, homme de médias

Comment s’engager de manière chrétienne sur les réseaux sociaux, à titre personnel et au nom d’une institution d’Église (paroisse, UP, service), sans rester « au balcon » ? Comment répondre aux cris de colère, aux attaques agressives, aux lamentations ? Emmanuel Tourpe veut réveiller la responsabilité infinie des chrétiens à offrir une parole ajustée sur les réseaux sociaux. À partir d’exemples concrets tirés de la toile, il nous donnera des pistes pour apprendre à (ré)agir, en étant au service de la communion dans l’Église et dans le monde. Car la communication doit toujours être au service de la communion, se plaît-il à souligner.

Emmanuel TOURPE
Né en 1970, le philosophe français Emmanuel Tourpe enseigne la philosophie ainsi que la communication dans plusieurs universités belges et française. Théologien, il est un « homme de médias ».

Bienvenue à vous qui êtes engagés dans la communication de votre Unité pastorale ou de votre paroisse… mais aussi à toute personne intéressée : cette conférence est ouverte à tous ! Nous vous invitons à l’annoncer largement dans votre UP ou votre paroisse.

Pour recevoir le lien Zoom :
inscription via ce formulaire

Le lien vous sera envoyé l’après-midi du 26 avril.

Contact : vosinfos@bwcatho.be

Dimanche des médias

Du 10 au 12 mai, trois conférences seront organisées dans le cadre du Dimanche des Médias (durée : 1h)

  • Le 10 mai à 20h : « La révolution numérique » avec Clotilde Nyssens et Emmanuel Tourpe
  • Le 11 mai à 20h : « Médias et annonce de la foi » avec Angélique Tasiaux et Christophe Herinckx
  • Le 12 mai à 20h : « Les chrétiens et les réseaux sociaux » avec Anne Périer, Tommy Scholtes sj et Thomas Sabbadini

Plus de précisions à venir sur CathoBel.

Comment partager un Powerpoint sur Zoom ?

Merci à Jola Mrozowska, du Service de la formation, de nous partager son document :

  1. En bas de l’écran Zoom, cliquer sur le bouton « Écran partagé »

Lire la suite

Belle fête à tous les communicateurs, avec saint François de Sales… et le pape François

« Viens et vois » (Jn 1,46)

Communiquer en rencontrant les personnes où et comme elles sont

Dans son nouveau Message pour la 55e Journée des communications sociales (Télécharger en pdf), le Pape nous rappelle que communiquer signifie plus que transmettre ce que nous savons : c’est avant tout de nous mettre en marche pour rencontrer les personnes, découvrir leur réalité, laisser leur témoignage nous arriver.

« La bonne nouvelle de l’Évangile s’est diffusée dans le monde grâce à des rencontres de personne à personne, de cœur à cœur. »

Lire la suite

Fratelli Tutti – La nouvelle encyclique du pape François, sur 1RCF

Jolanta Mrozowska,
membre du service de la Formation du vicariat du Bw, nous présente Fratelli Tutti,
une encyclique qui ne laisse pas indemne, axée sur la fraternité et l’amitié sociale.

Un tableau préoccupant des relations

Dans cette émission Près de chez vous Bw, Alfred Malanda reçoit Jolanta Mrozowska. Membre du service de la formation du Vicariat du Brabant wallon, Jola nous présente une document qui se situe dans le prolongement de Laudato Sì. Se penchant sur l’état du monde, le pape François dresse une tableau assez préoccupant de l’état des relations interpersonnelles et des relations entre les États. Il présente la situation d’un monde sans cap commun.

Un remède proposé…

Sociologue de formation, notre invitée montre comment le pape entend aider à remédier à cette situation en proposant la fraternité et l’amitié sociale. Selon elle, les parcours proposés par le pape intègrent, entre autres, les notions de dialogue, de bienveillance et de rencontre.

Pour écouter ou réécouter cette émission, cliquez ici !


Le Vatican annonce que l’encyclique peut aussi être écoutée (en français !) dans son intégralité (découpée en 18 chapitres écoutables séparément) : toutes les infos sur le site Vatican News. Une excellente nouvelle !