Et comme une prière ne vient jamais seule…

… Voici celle que le pape François nous propose,
sur le modèle de la prière de saint François d’Assise

Seigneur, fais de nous des instruments de ta paix.

Fais-nous reconnaître le mal qui s’insinue
dans une communication qui ne crée pas la communion.

Rends-nous capables d’ôter le venin de nos jugements.

Aide-nous à parler des autres comme de frères et de sœurs.

Tu es fidèle et digne de confiance ;
fais que nos paroles soient des semences de bien pour le monde : 

Là où il y a de la rumeur, que nous pratiquions l’écoute.
Là où il y a confusion, que nous inspirions l’harmonie.
Là où il y a ambiguïté, que nous apportions la clarté.
Là où il y a exclusion, que nous apportions le partage. 
Là où il y a du sensationnalisme, que nous usions de la sobriété.
Là où il y a de la superficialité, que nous posions les vraies questions.
Là où il y a des préjugés, que nous suscitions la confiance.
Là où il y a agressivité, que nous apportions le respect.
Là où il y a la fausseté, que nous apportions la vérité.

Amen !

♠♠♠♠♠

P.S. Merci au site Portail pour le caté pour sa jolie représentation de saint François d’Assise, patron du pape François !

Fête de saint François de Sales : prière des communicateurs

Saint François de Sales, patron des journalistes,
est fêté ce 24 janvier

À la suggestion du site Aleteia (que nous vous recommandons chaleureusement !), nous vous proposons cette prière écrite il y a cinq ans par Mgr Bruno Forte, archevêque de Chieti-Vasto, en Italie. Elle révèle la difficulté d’exercer ce métier et la nécessaire exigence qui en découle…

Seigneur,
Tu m’as appelé à servir les autres à travers les moyens d’information.

Accorde-moi de le faire toujours dans l’obéissance à la vérité,
avec le courage de payer de ma personne
afin qu’elle ne soit jamais trahie.

Aide-moi aussi à conjuguer la vérité avec la charité,
pour ne jamais blesser la dignité de qui que ce soit et
promouvoir en tout, autant que je le peux, la justice et la paix.

Que je ne fasse pas preuve de favoritisme et
sache proposer mes idées avec humilité,
honnêteté et liberté de cœur.

Accorde-moi ainsi d’être un témoin de l’amour qui vient de Toi,
de cette vérité qui libère et qui sauve.

Toi qui vis et règnes avec Dieu le Père,
pour les siècles des siècles.

Amen !

♠♠♠♠♠

Merci à :