Apprendre à discerner – Père Nikolaas Sintobin

Ceux qui ont partagé la soirée du 20 janvier 2020 au Centre pastoral à Wavre, à l’invitation du service de Communication, se souviennent sans aucun doute du père Nikolaas Sintobin, qui nous avait fait un passionnant exposé sur la communication selon le pape François.

Le père Nikolaas publie aujourd’hui, aux éditions Fidélité, un nouveau petit livre intitulé Apprendre à discerner.

Voici ce qu’en disent les éditions Fidélité : Une introduction concrète et pratique dans laquelle les éléments de base du discernement ignatien sont expliqués et illustrés par de nombreux exemples. Destiné à un large public, cet ouvrage ne présuppose pas de connaissances préalables.

L’ouvrage s’ouvre sur un aperçu général sur la pratique du discernement et les rôles du cœur, de l’intelligence et de la volonté sont examinés. Ensuite, l’auteur explique comment on peut pratiquer le discernement au quotidien, comment le discernement peut aider à faire des choix et à savoir si quelque chose est bon ou mauvais. Puis dix catégories d’expériences émotionnelles particulières sont examinées. Enfin, l’auteur aborde la question de savoir si le discernement est réservé ou non aux chrétiens ainsi que la pratique du discernement en commun. Le livre se termine par une réflexion sur le discernement en tant qu’attitude de fond dans la vie.

Après La joie, ma boussole et Moquez-vous des jésuites, voici un un troisième livre pour découvrir la spiritualité jésuite, en profondeur, et avec beaucoup d’humour !

Belle fête à tous les communicateurs, avec saint François de Sales… et le pape François

« Viens et vois » (Jn 1,46)

Communiquer en rencontrant les personnes où et comme elles sont

Dans son nouveau Message pour la 55e Journée des communications sociales (Télécharger en pdf), le Pape nous rappelle que communiquer signifie plus que transmettre ce que nous savons : c’est avant tout de nous mettre en marche pour rencontrer les personnes, découvrir leur réalité, laisser leur témoignage nous arriver.

« La bonne nouvelle de l’Évangile s’est diffusée dans le monde grâce à des rencontres de personne à personne, de cœur à cœur. »

Lire la suite

Le site www.confinement-bw.be reprend du service !

Notre pays a retrouvé le chemin du confinement. Nous sommes à nouveau mis au défi de continuer à nourrir notre foi d’une manière différente, et à nous y entraider.

Le site www.confinement-bw.be reprend donc du service. Nous y trouverons de quoi alimenter notre prière et notre réflexion, seul ou à plusieurs. Car le Saint-Esprit ne se laisse pas confiner : à la Pentecôte déjà il s’était habitué à franchir les murs.

Comme le disent nos évêques dans leur message de ce 1er novembre : Ensemble, soyons Eglise, même en lockdownTant reste possible !

Eric Mattheeuws, adjoint de Mgr Hudsyn

À vous de jouer !

Comme lors du confinement du printemps 2020, le site www.confinement-bw.be accueillera avec joie les récits des initiatives solidaires, priantes, innovatrices de votre paroisse ou UP : merci de nous envoyer vos bonnes idées afin que nous puissions les partager et faire vivre la fraternité durant ces mois difficiles ! Une adresse : vosinfos@bwcatho.be

Illustration : JPLegnio pour Pixabay-CC0

Une délégation de Tertio reçue par le Pape

À l’occasion de son vingtième anniversaire, une délégation de l’hebdomadaire catholique flamand et de l’éditeur Halewijn s’est rendue à Rome. Point culminant de ce voyage : leur rencontre en audience privée par le pape François.

Cette année, nos confrères de Tertio fêtent le 20e anniversaire de leur hebdomadaire. Dans ce cadre, une trentaine de membres de la rédaction et de l’éditeur Halewijn ont fait le déplacement dans la Ville éternelle, le 17 septembre dernier. Après une rencontre avec l’ambassadeur de Belgique près le Saint-Siège, la délégation a eu le privilège d’être reçue le lendemain, en audience privée par le pape François. Notons que Tertio avait déjà rencontré le souverain pontife pour une longue interview !

« Le professionnel chrétien de l’information doit donc être un porteur d’espérance et de confiance en l’avenir. Car c’est seulement lorsque l’avenir est assumé en tant que réalité positive et possible que le présent devient aussi vivable (…) Vous êtes semeurs de cet espoir en un lendemain meilleur. Dans le contexte de cette crise, il est important que les moyens de communication sociale contribuent à faire en sorte que les personnes ne demeurent pas enfermées dans leur solitude et puissent recevoir une parole de réconfort. » (Pape François)

L’unité dans la diversité : message du Pape

Le pape invite les médias catholiques à « l’unité dans la diversité »

Pour la première fois de son histoire, la conférence annuelle des médias catholiques promue par la Catholic Press Association (Association de la presse catholique) se tiendra en mode virtuel les 1-2 juillet. Dans un message qu’il leur adresse à cette occasion, le pape François invite les participants à être entre eux signes d’unité ; pour le Saint-Père, le monde a plus que jamais besoin d’hommes et de femmes de principes pour protéger une information de tout ce qui pourrait l’altérer.

« L’expérience de ces derniers mois a montré combien la mission des médias est essentielle pour maintenir les gens ensemble, en réduisant les distances, en fournissant les informations nécessaires et en ouvrant les esprits et les cœurs à la vérité », écrit le pape aux conférenciers. Ce rendez-vous annuel majeur de la presse catholique réunit d’ordinaire aux Etats-Unis nombre de journalistes, professionnels du monde de la communication et de l’édition, ainsi que plusieurs évêques. En raison de la crise sanitaire actuelle et des restrictions de déplacements qu’elle induit, cette conférence se déroulera cette année en mode virtuel sur le thème ‘ensemble bien que séparés’ (Together while apart), lequel exprime ‘de manière éloquente, selon le pape, le sentiment d’union qui a paradoxalement émergé de l’expérience de la distance sociale imposée par la pandémie. » C’est d’ailleurs cette prise de conscience qui conduisit à la création des premiers journaux catholiques américains, remarque François, citant l’exemple du Catholic Miscellany, publié pour la première fois à Charleston en 1822 et qui fut suivi par d’autres revues et périodiques.

Lire la suite