Carte postale n°12 – Val d’Aoste

2020-08-04 - Aoste - Brigitte

#JoublieToutMaisJePenseaVous

 

Un grand bonjour à tous depuis le Val d’Aoste où la majesté des montagnes, les fleurs multicolores, la légèreté des papillons qui nous accompagnent dans les chemins, … ne cessent de nous émerveiller et nous rappeler la beauté de la Création. Cette cascade découverte au détour d’un chemin au moment de faire une pause a guidé ma prière pour rendre grâce pour l’abondance de l’amour de Dieu pour nous. Telle cette cascade, Il nous inonde de sa tendresse, puissions-nous, où que nous soyons, le laisser irriguer notre coeur et abreuver nos soifs ! Bel été !

Brigitte M.

 

Carte postale n°11 – Du fond de notre jardin…

La Maison Saint-Benoît
comme lieu de vacances… !?

C’est plutôt le service de déménagement d’Ermeton 😉 !

Et donc… notre carte vient, non pas de Lourdes, mais du jardin de la Maison Saint-Benoît à Virginal…

Bel été à tous !

Sr Annick

 

 

Pour en savoir plus sur la Maison Saint-Benoît, cliquez ici.

Pour voir des photos de l’envoi des sœurs à Virginal, c’est par ici !

#JoublieToutMaisJePenseaVous

Carte postale n° 10 – Qui est sur le cheval et pourquoi ?

#JoublieToutMaisJePenseaVous

Un coucou de cet endroit qui nous rappelle la première guerre mondiale.

Mais qui est sur le cheval ?

Et où se trouve ce curieux monument ?

Hellen

P.S. Vos réponses à vosinfos@bwcatho.be !

Carte postale n°9 – Tournesols et grenouille

Tournesols et grenouille

#JoublieToutMaisJePenseaVous

« Je vivais avec ma « bulle » comme on dit aujourd’hui. De plus c’était en Champagne !
Tout près de la mer de tournesols, voici un étang.
Et dessus, un nénuphar jaune s’est soulevé doucement, mais décidément.
Et sous le nénuphar, quelqu’un m’est apparu.
Une apparition ! Discrète, et toute verte.
Une apparition qui m’observait.
Et se protégeait.
Se protégeait de quoi ?
Des regards ?
Du soleil qui fait tourner la tête des tournesols ?
Des virus ?
Ou des moustiques ?
J’ai dû quitter, les derniers m’ont choisie comme pique-nique… »

R.

Carte postale n°8 – Merci de ce jour d’existence…

Les vacances, pour moi, sont synonymes de camp scout !

La nature, le vivre ensemble, grandir (même nous les adultes !) au contact les uns des autres, quelle merveille !

Chaque soir, nous avons chanté le Cantique des patrouilles. Je vous partage le 2e couplet.

Merci de ce jour d’existence, où ta bonté nous conserva
Merci de ta sainte présence, qui de tout mal nous préserva
Merci du bien fait par la troupe,
Merci des bons conseils reçus,
Merci de l’amour qui nous groupe
Comme des frères, ô Jésus.

Chrystel