Soutenons les médias catholiques

À l’occasion du Dimanche des médias ce 16 mai, les collectes du week-end prochain seront destinées aux médias d’Église de notre pays. Leur numérisation a un coût. Merci pour votre générosité !

Lire le message de Mgr Hudsyn

Pour témoigner du rôle des médias d’Église et de l’importance de leur numérisation toujours plus grande, CathoBel a organisé trois conférences ces 10, 11 et 12 mai sur la nécessité d’une présence chrétienne dans les médias. Il est possible de les voir ou de les revoir :

  • 10 mai – La Révolution des médias (Emmanuel Tourpe – Animatrice : Clotilde Nyssens). Le numérique est l’ADN de notre journée : nous y consacrons 6 heures par jour. Il nous environne et nous ne pouvons y échapper, mais il nous faut en connaître les règles : « numériser n’est pas communiquer », même si « on ne peut plus communiquer sans numériser. »

    Le numérique ouvre un champ de possibilités alors que beaucoup de chrétiens ont déserté. La majorité de ceux capables de pondération et de dialogue ne prend en effet pas la parole sur les réseaux sociaux : elle y va en « mangeant du pop-corn », en spectateur. « C’est une erreur fondamentale », exclame Emmanuel Tourpe : cette absence de prise de parole donne une visibilité monumentale aux discours de la minorité des radicaux. « Les réseaux sociaux sont devenus les réseaux de la colère parce que nous n’y introduisons pas la paix. »
  • 11 mai – Les médias et l’annonce de la foi (Christophe Herinckx – Animatrice : Angélique Tasiaux). Christophe Herinckx distingue l’information et la formation, même si les médias catholiques doivent s’engager sur les deux fronts. L’information cherche à atteindre les personnes qui ne partagent pas notre foi, mais qui sont en quête de sens : parler de la foi chrétienne à des moments privilégiés de l’année ou participer sans tabou à des débats sur les enjeux sociétaux peuvent les inspirer. La formation, quant à elle, est pour cet autre public que sont les chrétiens : les médias catholiques peuvent alors contribuer à nourrir leur foi.

    Toute cette communication peut favoriser la communion, en présentiel ou non, entre les personnes, entre les chrétiens, entre les chrétiens et les non-chrétiens. Mais à la question : Les médias catholiques ont-ils pour mission d’évangéliser ?, Christophe Herinckx nuance : « en terme d’information, oui, mais pas en terme de kérygme. Il ne s’agit pas d’annoncer le contenu de la foi en vue de convertir, mais plutôt d’informer sur la foi, sur ses tenants et aboutissements. »
  • 12 mai – Les chrétiens et les réseaux sociaux (Tommy Scholtès et Thomas Sabbadini – Animatrice : Anne Périer). Rejoignant Christophe Herinckx lors de la conférence de la veille, Tommy Scholtès voit l’évangélisation sur les réseaux sociaux comme une nécessité de dire et non de faire croire. Il ne s’agit pas d’abord de théologie, mais d’ « exprimer la vie chrétienne à partir de réalités concrètes. Il faut mettre des couleurs, de la vie, des vécus sur les réseaux sociaux.» Rejoindre les personnes là où elles sont demande d’adapter son discours et de faire des concessions dans sa forme, au risque de faire grincer les dents des puristes, témoignait Thomas Sabbadini.

    Les réseaux sociaux permettent ainsi de toucher plus largement. Nous en avons fait l’expérience durant le confinement où nous avons vu la création de communauté non territoriale, mais en ligne, nous amenant à repenser ce qu’est une communauté chrétienne. Certains craignent aujourd’hui la disparition de célébrations paroissiales au profit d’autres en ligne. Thomas Sabbadini souligne la nécessité de maintenir une diversité : on ne fait pas la même chose en paroisse, dans une maison de repos ou en ligne. Chacun doit pouvoir trouver la nourriture qui lui convient.

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s