Survivre après les attentats de Bruxelles

Janet Winston et Elisabeth Dehorter

Janet Winston est rescapée des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. Elle était dans l’aéroport de Zaventem quand la première bombe a explosé, à 4 mètres d’elle et de son mari. Depuis, sa vie a été bouleversée, avec une lame de fond : une grande espérance, en Dieu, en la vie, malgré tout. Elle nous le partage dans cette émission au micro d’Elisabeth Dehorter. 

Deux ans après les attentats de Bruxelles, Janet décide d’écrire un livre sur ce jour qui a bouleversé tant de familles, tant de pays. Dans ce livre « Paris-Bruxelles, au cœurs des attentats », elle raconte , sans voyeurisme, l’attentat en lui-même, les victimes autour d’elle, celles qu’elle a assistées avec son mari, avant l’arrivée des secours. Après la prise en charge dans l’hôtel Sheraton, proche de l’aéroport, elle est conduite à l’hôpital quelques heures avec son mari. Puis, c’est le retour à la maison…et une longue convalescence qui commence. La perte de l’ouïe, une grande fatigue, une certaine lenteur dans les activités quotidiennes sont les conséquences immédiates. Elle reçoit aussi des gestes qui lui font du bien : l’attention de l’administration et des enquêteurs, la bienveillance de ses proches, le soutien d’une aide psychologique post traumatique le temps d’un week-end… 

Le livre de Janet Wilson, ainsi que l’interview sont émaillés de son espérance chrétienne. L’auteure aime rappeler qu’elle a fait le choix de la foi à l’adolescence au temps des grandes questions sur le sens de la vie. Retenons deux convictions qu’elle partage et qui lui donnent  la force d’avancer. Nous  les traduisons ainsi : 

  • Le réalisme des textes bibliques avec notre histoire actuelle : le scandale du mal , la courte vie humaine sur la terre, mais aussi l’amour indéfectible de Dieu envers chaque homme qui se manifeste au fil du texte biblique et à travers la bonté humaine.  
  • Le trésor de la paix : prendre conscience que la paix est un trésor à savourer, surtout en se rappelant de tels événements, celui du 22 mars et toutes les guerres actuelles. Janet partage aussi à plusieurs reprises une paix profonde qui l’habite  comme venant de sa foi en Jésus-Christ. 

Ces convictions n’empêchent pas Janet Wilson de ressentir sa fragilité, d’aller pas à pas vers le pardon, étape par étape, en laissant à la justice le travail d’établir la responsabilité de chacun.  Ce travail se réalisera avec le procès des attentats de Bruxelles qui s’ouvre mi-octobre au palais « Justitia », sur l’ancien site de l’OTAN à Bruxelles, et durera six à neuf mois. Janet et son mari assisteront au procès « mais à certains moments clefs ». En effet, ils ne souhaitent pas se plonger quotidiennement dans tous les détails des attentats. Ils en ont déjà subi les conséquences sur toute leur vie depuis le 22 mars 2016… 

Pour écouter le podcast de cette émission.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

 

Église d’Opprebais : une église restaurée, une fresque découverte !

L’église Saint-Aubain d’Opprebais (à l’Est du Brabant wallon) a été restaurée d’avril à décembre 2021.

Les murs et le plafond étant usés par le temps, les membres de la fabrique d’église ont décidé leur restauration ainsi que celle de quatre tableaux de l’église.

Une expérience qui a impliqué des professionnels et des bénévoles de la paroisse, désireux de rendre leur église accueillante pour tous.

Claude Collen, trésorier de la fabrique, et Yves-Paul Muret, secrétaire, expliquent, au micro d’Elisabeth Dehorter, l’histoire de cette église et le déroulement des travaux qui a donné lieu à une belle surprise.

Les Journées du patrimoine seront l’occasion de visiter l’église Saint-Aubain « rajeunie ».

Pour écouter le podcast de cette émission… et découvrir la surprise, tendez l’oreille

Pour en savoir plus…

Citée pour la première fois en 1036, l’église Saint-Aubain possède encore, sur la gauche du chœur, les vestiges d’un mur roman en moellonnage en grès ferrugineux qui pourrait dater du XIème siècle. Le chœur polygonal en pierres de Gobertange date du XVIème siècle, tandis que les trois nefs de quatre travées ont été restaurées en 1738. Le clocher et les deux chapelles latérales à l’avant du bâtiment datent de 1864 et sont l’œuvre de l’architecte Emile Coulon. Depuis, rien n’a été modifié au niveau architectural. La restauration de l’église qui a duré quasiment neuf mois a retrouvé, de l’avis de certains paroissiens « l’allure qu’elle avait quand ils étaient enfants il y a une cinquantaine d’année ». Quatre tableaux ont restaurés, notamment Une Descente de Croix, de l’école anversoise du XVIIème siècle.

L’église sera ouverte à tous lors des journées du Patrimoine les 10 et 11 septembre prochain.

Le programme est composé de visites guidées et de concerts : le ‘’Trio Momenti Musicali’’ piano, saxo, clarinette, le samedi 10 septembre à 18h30 et un concert avec l’orgue restauré le samedi et le dimanche à 11h et 16h. Le programme complet se trouve sur la brochure des Journées du patrimoine, en page 26, ici.

Dans l’émission du 13 janvier 2022 nous avions présenté la restauration des deux statuettes, celle de la Foi et de la Charité , de Jacques Bergé, à l’église Saint-Amand d’Hamme-Mille. Elles seront présentées au public le samedi 10 septembre à 15h dans l’église. Pour en savoir plus, voir le site de l’Unité pastorale de Beauvechain.

Pour mieux découvrir l’église Saint-Aubain, vous pouvez aussi consulter l’article que le CIPAR lui a consacré.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

D’un dépotoir à une maison…

… le combat pour la dignité des pauvres avec le père Pedro !

Le père Pedro, prêtre lazariste à Madagascar, en tournée en France puis en Belgique au mois de juin dernier (2022) s’est arrêté pour répondre aux questions d’Elisabeth Dehorter.

Il nous présente l’action de l’association Akamasoa qu’il a fondée en 1989.
Les Malgaches vivant dans les dépotoirs à ciel ouvert l’avaient touché et amené à construire avec eux un avenir meilleur. Depuis, 22 villages ont vu le jour grâce à la détermination du père Pedro et des Malgaches et aussi à l’appui d’associations en Europe comme l’ASBL Enfants de Madagascar en Belgique.
Guy Ballant, membre de l’association présente quelques événements à venir également.

Pour écouter ce podcast, voici le lien.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

Quand les soins palliatifs s’invitent à l’école …

Parler de la fin de vie et de la mort est un sujet délicat à aborder, encore plus avec des adolescents.

C’est par le biais du témoignage qu’Alexandra Boux et Marie Hubermont ont eu l’idée de le proposer dans les écoles où elles enseignent.
Elles ont pour cela invité des bénévoles en soins palliatifs, en particulier Attilio Stajano , bénévole en soins palliatifs à Bruxelles, et auteur de Prends tes mains dans les miennes.
Au micro d’Elisabeth Dehorter, tous les trois nous parlent de ce projet de pastorale scolaire dont font partie Alexandra et Marie.

Pour écouter le podcast de cette émission, n’hésitez pas à suivre ce lien.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

HoMENA …

Au micro d’Elisabeth Dehorter, Isabelle Lucas viendra nous présenter l’ASBL HoMENA, asbl créée en octobre 2021.

Le but d’HoMENA est de faciliter l’accès à un logement pour les Mineurs Etrangers Non Accompagnés, tant d’un point de vue économique que d’un point de vue des liens du jeune avec le pays qui l’accueille.

Anne-Laure le Cardinal, pyschologue au centre résidentiel El Paso, à Gembloux, nous partagera son expérience au contact des MENA.

Pour en savoir plus sur cette association, c’est par ici.

 

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be