Qu’est-ce que l’oblature bénédictine ? – Une émission 1RCF

Rencontre entre deux oblats bénédictins de l’abbaye de Chevetogne, qui racontent comment et pourquoi ils sont devenus oblats, comment ils vivent l’oblature, une véritable famille spirituelle pour eux, et ce qu’elle est aujourd’hui.

Jean-Marie Couet interroge l’un de ses confrères oblats, Serge Van Rutten (photo).

Pour écouter cette émission, il vous suffit de cliquer ici !

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

A la rencontre de Lise

Jean-Marie Couet rencontre aujourd’hui une jeune scientifique (ingénieur civil + doctorat) baptisée récemment.

Son chemin de conversion l’a conduite à envisager un engagement dans la vie religieuse.

Pour écouter le podcast de cette conversation, il suffit de cliquer sur ce lien.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

Les 7 paroles du Christ en croix – Une émission 1RCF

En cette Semaine sainte, nous vous proposons de revisiter les 7 dernières paroles du Christ en croix en nous basant sur les commentaires du dominicain Timothy Radcliffe et accompagnés de la musique de Joseph Haydn composée sur commande de l’église de Santa Cueva de Cadix, en version piano.

Pour écouter le podcast de cette émission, nous vous invitons à suivre ce lien.

Jean-Marie Couet

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

Stabat mater : variations sur un texte profondément spirituel – Une émission 1RCF

Ce très beau texte anonyme du 13ème siècle a inspiré de nombreux compositeurs, les deux plus célèbres étant Vivaldi (1678-1741) et Pergolèse (1710-1736) qui ont composé leur œuvre à seulement 3 années d’intervalle.

L’intérêt du présent enregistrement, effectué dans la chapelle royale du château de Versailles, est qu’il est chanté par deux contre-ténors (sopraniste et contralto), ce qui restitue ces œuvres telles qu’elles ont été exécutées lors de leur création à Versailles, sous le règne de Louis XV.

L’émission cite chaque strophe du texte et met en parallèle la version de Pergolèse (à deux voix) et celle de Vivaldi (pour contralto).

Jean-Marie Couet nous propose cette émission en période de Carême, le texte étant une méditation sur la présence de Marie, mère de Jésus, qui se tient debout au pied de la Croix de son fils mourant.

En voici les deux premières strophes, en latin et en français :

Stabat Mater dolorosa
iuxta Crucem lacrimosa
dum pendebat Filius

Elle se tenait, la Mère des douleurs,
près de la croix, en larmes,
tandis que son Fils était suspendu.

Cuius animam gementem,
contristatam et dolentem,
pertransivit gladius.

Âme gémissante,
triste et dolente,
qu’un glaive traversa.

Les références du disque se trouvent sur cette page.

Pour écouter le podcast de cette émission, voici le lien.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

 

Johannes Brahms et l’inspiration musicale – Une émission 1RCF

Nous avons la joie d’accueillir un nouveau collègue dans l’équipe des animateurs de l’émission Près de chez vous, Brabant wallon : Jean-Marie Couet, membre de l’EAP de Court-Saint-Etienne, déjà chroniqueur sur RCF Sud-Belgique, et grand spécialiste de la musique classique.

Sa première émission nous fait conjuguer musique et spiritualité : Jean-Marie nous présente l’unique interview de Johannes Brahms, réalisée peu de temps avant son décès (+1894), où il explique la façon dont il compose sa musique.

À la fin de sa vie, nous dit Jean-Marie, le grand compositeur allemand Johannes Brahms, accepta de donner une interview, ce qui n’était pas du tout courant à l’époque. Cette interview réalisée par un violoniste et journaliste américain ne devait porter que sur la composition. Dans cette interview, Brahms reconnaît que la musique ne vient pas de lui mais de Dieu et qu’il n’est que le transcripteur de ce qu’il reçoit d’en haut. Il cite plusieurs fois saint Jean et fait nettement allusion à ce que l’on appelle aujourd’hui la conscience non locale ou universelle.

Découvrez cette émission via son podcast !

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be