Oui, vous pouvez, sans grands frais, rendre votre église plus sûre !

Avec nous en studio, deux personnes qui, de très près, s’intéressent à la préservation du patrimoine de nos églises : Vinciane Groessens, collaboratrice du CIPAR, Centre interdiocésain du Patrimoine et des Arts religieux, responsable de la Communication, et Philippe Coget, président de la Fabrique d’église Saint-Etienne à Ohain (Unité pastorale de Lasne, Brabant wallon).

Le CIPAR a récemment publié une brochure intitulée Sécurisation et protection des églises paroissiales, destinée à toutes les personnes qui, de près ou de loin, sont concernées par cette problématique -ravivée en juillet 2021 par les terribles inondations qui ont dévasté bon nombre d’églises (parmi d’innombrables autres bâtiments).

Au moment d’une catastrophe, on entend trop souvent des victimes dire “Si on avait su, vous nous l’aviez dit, il aurait fallu…”. C’est pourquoi le CIPAR s’attache à sensibiliser fabriciens et autres responsables à la nécessité de prévenir plutôt que de guérir -dans la mesure où c’est possible.

Comment ? 

  • En réalisant l’inventaire du mobilier de l’église : c’est une obligation légale… et le CIPAR offre son expertise pour aider à le réaliser, et à l’encoder dans la base de données (sécurisée, elle aussi et inaccessible au public) : sans inventaire, comment savoir ce qui disparaît et sans photo, comment lancer des recherches ?
  • En mettant en place des mesures simples et (presque) gratuites avant même d’envisager, si nécessaire, des mesures plus lourdes et coûteuses telles qu’une alarme.

Quelques exemples : 

  • ouvrir l’église durant la journée ! Car oui, les églises ouvertes sont beaucoup moins sujettes au vol que les églises fermées !
  • bien sûr… mettre les objets précieux à l’abri
  • mettre de la musique de fond et fleurir l’église
  • éclairer certains éléments de l’église : autel, statue, par exemple
  • soigner l’aspect extérieur de l’église (pourquoi ne pas demander l’aide des scouts locaux pour assurer ce service ?)
  • fixer les statues et autres objets “faciles à emporter”
  • prévoir un cahier pour que les visiteurs puissent y noter commentaires ou intentions de prière
  • renouveler les affiches pour qu’elles soient toujours à jour
  • sensibiliser les voisins de l’église et leur demander d’être attentifs aux mouvements éventuellement suspects (leur indiquer qui prévenir)
  • assurer une gestion des clés et l’entretien de l’église “en bon père de famille”

Anne-Elisabeth Nève

www.cipar.be pour tout savoir sur les outils proposés !

Pour écouter le podcast de cette émission.

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous souhaitez en savoir plus sur la radio 1RCF et recevoir la Lettre aux amis
par la poste ?

Envoyez vos coordonnées complètes
(nom, prénom, adresse) à communication.belgique@rcf.be

Une réflexion sur “Oui, vous pouvez, sans grands frais, rendre votre église plus sûre !

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s